Lancé en 2011, le Prix Exton Grandes Ecoles vise à participer au financement d’un projet à vocation sociale, solidaire, humanitaire ou environnementale mené par des étudiants de Grandes Ecoles de commerce et d’ingénieurs.

Eux-mêmes anciens de grandes écoles – et pour certains, anciens membres d’associations toujours en activité aujourd’hui – les Extonniens ont à cœur de participer au développement de ces projets, que ce soit via l’octroi de financement ou via l’accompagnement méthodologique et stratégique proposé aux lauréats du prix.

Le prix Exton Grandes Écoles, c’est aussi l’occasion d’aller à la rencontre des jeunes générations pleines d’idées créatives autour de moments d’échanges riches et toujours agréables.

Étalé sur deux mois, le prix s’organise autour d’un vote en ligne à l’issue duquel quatre projets sont conservés. Les finalistes sont invités à « pitcher » devant un jury, composé de consultants, managers, et associés du cabinet.

Le jury sélectionne les dossiers transmis et évalue les présentations orales sur des critères objectifs de pertinence, d’originalité, de capacité à obtenir et mesurer des résultats significatifs, d’engagement des acteurs locaux et du caractère pérenne de l’action menée.

Bien sûr, la cohérence générale du projet avec les valeurs et convictions d’Exton Consulting constitue un élément clé dans l’appréciation du jury.

Retrouvez l’actualité du prix sur notre page Facebookhttps://www.facebook.com/ExtonGrandesEcoles/

Pour plus d’information: prixgrandesecoles(at)extonconsulting.com

Voter pour la demi-finale ici : https://survey.app.do/pege-2021

Les demi-finalistes 2021

Cette année, ce sont 11 associations qui ont été sélectionnées pour la demi-finale du Prix Exton Grandes Ecoles. Vous pouvez désormais voter pour votre projet préférée, et ainsi lui offrir une chance de remporter jusqu'à 3 000€ !

Les 4 associations avec le plus de votes défendront leur projet devant le jury d'Exton Consulting Part of Accenture lors de la finale le vendredi 9 avril.

Vous pouvez consulter les présentations des projets ci-dessous, et rendez-vous ici pour les votes !

Dévelop’Ponts

Dévelop’Ponts – Ecoles des Ponts ParisTech

Le Centre de Santé de Hérico, en Guinée, accueille les consultations et opérations médicales de plus de 20 000 habitants. Oril n’a pas d’eau courante et son dispositif éclectrique est insuffisant pour subvenir aux besoins du Centre. Nous aimerions donc aider les habitants en construisant un Château d’Eau, muni d’une motopompe et de panneaux solaires! 💧⚡️

Nous améliorerons ainsi l’apport en eau et en électricité du Centre et de l’école primaire à proximité. Une entreprise de BTP locale et la population d’Hérico sont directement impliquées dans les travaux, c’est pourquoi notre projet aura un impact social, sanitaire et durable ♻

Les porteurs du projet

De l’eau pour Hérico, c’est 9 élèves en première année à l’école des  Ponts qui ont décidé d’agir, en collaboration avec Pédiatres du Monde, pour apporter l’eau et l’électricité au Centre de Santé d’Hérico, en Guinée Conakry. Nous nous appelons Katia, Marion, Laureen, Salomé, Inès, Alexis, Prunelle, Justine et Laëtitia. Nous sommes organisés, efficaces, plein d’idées et surtout hyper motivés à mener à bien notre projet. 🤗 Historiquement, à l’école des Ponts, on est beaucoup à rêver de construire des trucs incroyables, alors un Château d’Eau, des canalisations, des panneaux solaires, etc, ce projet est fait pour nous! 🤗 Aidez-nous à le réaliser!🙏

Votez pour eux ici 

Nepal Asa

Nepal Asa – CentraleSupélec

Nous sommes une association qui soutient un centre éducatif à Katmandou fournissant une aide scolaire aux enfants en situation précaire. Nous avons pour projet cet été d’équiper ce centre d’une salle d’ordinateurs et d’enseigner les bases de l’informatique aux enfants. Notre objectif est la lutte contre l’exclusion numérique de ces enfants qui deviendront des adultes dans un monde où le digital est essentiel à leur réalisation professionnelle.

Les porteurs du projet

Nous sommes une équipe de dix étudiants-ingénieurs de CentraleSupélec de diverses nationalités (France, Allemagne, Maroc et Lettonie) motivés à s’investir pour une cause humanitaire. Nous croyons tous en notre possibilité en tant que futurs ingénieurs de rendre le monde meilleur. Ainsi le développement de l’éducation au Népal nous unit tous au sein de l’association et nous sommes déterminés à faire usage de nos compétences acquises à l’école et ailleurs pour faire fleurir nos projets.

Votez pour eux ici 

Refugee Help

Refugee Help – Sciences Po

Distribution de kits d’hygiène à destination des réfugiés et demandeurs d’asile à Paris. Ils sont pensés pour fournir des produits d’hygiènes nécessaires pour un mois (savon, déodorant, dentifrice, etc.)En raison de la crise sanitaire, ils incluent aussi des masques en tissus et du gel hydroalcoolique. Notre idée serait de fournir des kits adaptés à la population de réfugiés et demandeurs d’asiles à la rue et en hotels sociaux à Paris. Ainsi, nous prévoyons de créer un kit à destination des hommes, un à destination des femmes et un à destination des enfants adaptés à leurs besoins.

Les porteurs du projet

Priscille : Priscille Duflos est une étudiante en première année de master droit de l’Homme et Action Humanitaire à Sciences Po Paris. Présidente de l’antenne de Sciences Po Refugee Help à Paris cette année universitaire, elle avait été précédemment responsable de l’antenne à Nancy en 2017-2018.

Sokhna : Sokhna Ducret-Ndiaye est une étudiante en deuxième année du Collège Universitaire de Sciences Po Paris. Trésorière de l’antenne de Sciences Po Refugee Help à Paris

Votez pour eux ici 

MYLAA

MYLAA – AgroParisTech

MYLAA se donne pour objectif la lutte contre le paludisme. Cette maladie infectieuse est due à un parasite du genre plasmodium falciparum, transmis à l’homme par la piqure d’un moustique infecté. Après une longue période de succès contre le paludisme, on constate aujourd’hui une stagnation.  Si les actions de lutte antipaludique (moustiquaires, pulvérisation d’insecticides, assainissement des zones humides) et les médicaments à base d’artémisinine ont permis une réelle amélioration, ces méthodes semblent avoir atteint leurs limites. De plus, les médicaments « classiques » contre le paludisme ont un coût relativement élevé et ne sont pas toujours accessibles aux populations locales à faibles revenus. C’est dans ce contexte qu’est née MYLAA, dont le but est de développer la culture de l’artémisia annua. Cette plante herbacée originaire d’Asie contient de nombreuses molécules  qui agissent en synergie  contre le plasmodium et ne provoque pas d’effets secondaires. 

Les porteurs du projet

MYLAA est une association de solidarité internationale qui  a pour objectif la lutte contre le paludisme.  Notre but  est de diffuser, dans la région de Dakar, au Sénégal, la culture de l’artémisia  annua, plante herbacée aux propriétés  antipaludéennes scientifiquement prouvées . En collaboration avec une coopérative agricole locale, nous organisons des formations à la culture et à la transformation de l’artémisia en tisanes, savons ou gélules, auprès des populations locales. Notre but est d’apporter aux populations formées une solution durable et accessible contre le paludisme. De plus, à travers la transformation et la commercialisation de la plante, MYLAA souhaite créer une filière durable et autonome, source de développement local. 

Votez pour eux ici 

Musical

Musical – ESSEC

Cette année, Musical s’associe avec l’institut des maladies génétiques Imagine pour réaliser un spectacle caritatif au profit de la recherche dans le domaine. L’objectif est aussi de permettre aux enfants suivis par l’institut de pratiquer des disciplines culturelles nouvelles (chant, danse et théâtre) avec les étudiants de Musical !

Les porteurs du projet

Victoire est une étudiante de 2ème année à l’ESSEC qu’elle a intégré après deux ans de classe préparatoire. Dynamique et hyper-motivée, elle anime au quotidien l’association Musical et lui permet de maintenir son activité malgré la crise sanitaire ! Grégoire est lui aussi un étudiant de deuxième année. Trésorier chevronné de l’association, sa rigueur lui permet de tenir le budget de Musical pour nous permettre de nous produire dans une des plus belles salles de spectacle parisiennes en 2021.

Votez pour eux ici 

Develop
EDHEC Social Business

Develop
EDHEC Social Business – EDHEC

Les Communs Élans est un guide citoyen éco-responsable ayant pour vocation d’aider les habitants de la Métropole Européenne Lilloise (MEL) à dénicher et explorer les initiatives de l’économie sociale et solidaire autour d’eux. Ce guide propose des alternatives simples, locales et responsables à nos habitudes de consommation dans les domaines de l’énergie, du logement, de la mode ou encore de l’alimentation durable. Pour sensibiliser le maximum de personnes, nous avons lancé le site internet des Communs Élans en janvier 2021. Une version papier a été imprimée en février 2021. Notre objectif est que ce guide soit un vecteur de bonnes pratiques entre lillois !

Les porteurs du projet

Le guide des Communs Élans est avant tout un projet collectif des membres de Develop EDHEC Social Business. Cette association fait de la sensibilisation à l’économie sociale et solidaire (ESS). Actuellement, Develop compte 47 membres tous étudiants de 1ère et 2ème année de l’EDHEC, tous sensibilisés aux enjeux environnementaux et sociaux. Depuis le début du projet en 2018, trois générations de membres se sont engagées, au-delà du parcours académique pour faire découvrir au plus grand nombre le monde de l’ESS à travers le guide des Communs Élans.

Votez pour eux ici 

Africa Unite

Africa Unite – CentraleSupélec

 

Les porteurs du projet

Dans la majorité des associations de CentraleSupelec, les membres tournent chaque année. Dans les assos humanitaires, les gens sont choisis selon leur motivation. Africa Unite est composé de 12 membres répartis dans plusieurs pôles. Un pôle entreprise qui s’occupe des subventions, un pôle projet qui est en contact avec le centre éducatif au Burkina Faso, et des pôles organisant des activités sur le campus ainsiqu’aux alentours. L’équipe est reconnaissable sur lecampus par leur teddy vert. Ils ont du redoubler d’efforts pendant la période covid pour animer le campus avec par exemple des livraisons de repas sur la campus dont l’argent est reversé au projet.L’équipe est motivéepour aider les populations africaines également durant un voyage humanitaire prévu chaque été.

Votez pour eux ici 

NOISE

NOISE – EM Lyon

Chaque année, depuis 2018, le NOISE emlyon organise des missions de microfinance : missions de conseil opérationnel et d’accompagnement auprès d’Instituts de Microfinance (IMF) à l’international. Le but est d’aider et de conseiller directement les porteurs de projet et d’améliorer le soutien proposé par l’IMF. Cette année, nous organisons 5 missions dont une dans un format inédit. Nos missions auront lieu au Sénégal, en Tanzanie, à Madagascar, en Albanie et en Belgique. La mission en Belgique est une mission à neutralité carbone dont le but est de concilier les enjeux de la microfinance avec les enjeux environnementaux. 

Les porteurs du projet

Le pôle microfinance du NOISE emlyon est composé de cinq membres : Vincent, Clara, Félix, Pardis et Aliénor, étudiants en master de management à l’emlyon. Ces derniers sont convaincus que la microfinance est un puissant outil, permettant de favoriser l’insertion des plus démunis en leur donnant accès à des fonds pour développer leur activité grâce au microcrédit. Même si la microfinance n’est pas une solution miracle, elle a permis à de nombreuses personnes de sortir de la pauvreté et d’améliorer les conditions de vie de leur famille non seulement grâce à des outils financiers, mais aussi des formations pour développer leurs compétences. Soutenir la microfinance aujourd’hui c’est soutenir la démarche de micro-entrepreneurs qui sont ancrés dans l’économie réelle, dans un contexte économique et sanitaire compliqué.

Votez pour eux ici 

Rue des Enfants

Rue des Enfants -ESCP Europe

Bonjour à tous !

La mission Togo 2021 est une des sept missions de Rue des Enfants, l’association humanitaire de l’ESCP Business School. Elle se déroulera à Ando Centre, petit village à une heure de Lomé, durant les mois de juillet et août, en partenariat avec l’ONG franco-togolaise Action et Perfectionnement Togo. La mission s’articule autour de 4 piliers majeurs : le soutien scolaire et l’apprentissage du français aux 70 élèves du village, la rénovation d’infrastructures, notamment le dispensaire médical, le développement économique du village grâce au soutien de la marque locale de commerce équitable NUKO et la sensibilisation sanitaire et écologique auprès des habitants.

Grâce au renouvellement annuel des membres de Rue des Enfants, la mission Togo se pérennise dans le temps, c’est pourquoi nous souhaitons cette année développer au maximum nos projets pour faciliter les missions futures, et comptons donc sur vous !

Les porteurs du projet

  • Nous sommes 9 étudiants de l’ESCP. Daphné et Timothée sont les chefs de mission, et sont accompagnés de Roukmini, Estelle, Julien, Ahmed, Antonin, Augustin et Grégoire. Après deux ou trois années de classe préparatoire économique et commerciale (voie scientifique et économique), nous nous sommes engagés au sein de l’association Rue des Enfants avec comme objectif de partir en voyage humanitaire à l’été 2021. Nous avons consacré toute une partie de notre année à ce projet qui nous tient à cœur et sommes donc très heureux que celui-ci semble pouvoir se concrétiser en dépit de la situation actuelle. De même, notre mission s’organise en partenariat avec l’ONG locale franco-togolaise Action et Perfectionnement au Togo dont les membres viennent nous aider à concrétiser tous nos projets.

Votez pour eux ici 

Schola Africa

Schola Africa – EDHEC

Le projet de l’impluvium a été pensé pour le Lieu de Vie, un espace ludique ouvert à tous les habitants de Sarfalao en périphérie de Bobo Dioulasso. Il consiste à récupérer et à stocker l’eau de pluie dans une grande citerne en béton où elle y sera adoucie et filtrée. Ainsi, une source d’eau potable et de bonne qualité sera accessible à proximité des populations. Cette initiative vise à améliorer à la fois l’état de santé des populations locales qui souffrent d’une eau de mauvaise qualité et les conditions d’éducation des enfants qui sont souvent obligés de sacrifier une partie de leur journée pour aller chercher de l’eau.

Les porteurs du projet

Schola Africa est une association de solidarité internationale oeuvrant pour l’éducation primaire et la formation professionnelle au Burkina Faso et au Sénégal. Depuis notre création en 2000, nous avons financé la construction de 24 salles de classe – plus de 1300 enfants scolarisés chaque année – et gérons depuis 2002 un centre de formation à la couture qui a permis à 320 femmes d’être diplômées. Notre action est régie par deux valeurs que sont le développement participatif, une aide qui invite les populations locales à participer activement à leur développement, et le suivi de nos actions, qui garantit la pérennité et la pertinence de notre intervention.

Votez pour eux ici 

Perunidad

Perunidad – CentraleSupélec

Chaque année, durant six semaines, après préparation durant l’année, 4 volontaires de l’association Perunidad se rendent à Alto Trujillo, quartier pauvre situé au nord-ouest du Pérou, pour y aider l’ONG Péruvienne Earth Perú. Notre projet a aussi pour but d’offrir aux élèves de la région un cadre convenable qui leur permette de poursuivre leurs études sereinement. Alto Trujillo étant une zone relativement défavorisée, la population ne dispose pas de structures adéquates en termes d’éducation. Ainsi, chaque année, nous rénovons ou construisons des écoles. De plus, nous installons des panneaux solaires pour permettre aux écoles de faire des économies considérables et de réinvestir ces fonds économisés dans leur développement. Nous en profitons pour sensibiliser les enfants sur des sujets comme le tri des déchets, le développement durable et les énergies renouvelables. Nous cherchons à éveiller les consciences des habitants.

Les porteurs du projet

Perunidad est une association affiliée à l’école CentraleSupélec, sur le campus du plateau de Saclay, à Gif-Sur-Yvette. L’association est composée de 12 membres-étudiants de CentraleSupélec engagés dans la solidarité internationale. Elle a pour particularité de mener de front trois projets différents au Pérou, qui répondent tous à des enjeux distincts qui nous permettent de participer à la lutte contre le réchauffement climatique et de lutter contre les inégalités sociales au Pérou. Nous menons ainsi3 projets de front, et notamment le projet Earth Perú. Tout au long de l’année, nous récoltons des fonds grâce à nos actions sur le campus et à l’extérieur, notamment avec des écoles partenaires chez qui nous réalisons des actions de sensibilisation, et aux appels à projets que nous gagnons.

Votez pour eux ici