Retour

Episode 8 de “Money Bell” : « Les Millenials et l’Assurance – Spirica »

Ecoutez le huitième épisode de Money Bell by Exton Consulting !

Dans cet épisode, nous nous penchons sur le phénomène des Millenials, segment stratégique pour les assureurs, estimé à 12 Millions de personnes en France. Quelle est l’assurance idéale pour les Millenials ? Veulent-ils du 100% digital ? Sont-ils prêts à se passer des acteurs de l’assurance traditionnels ? Quelles sont leurs attentes ? Que pensent-ils de leur assurance et conseiller ?

Pour décrypter ce phénomène, nous avons invité Jean-Louis Delpérié, Associé Senior au sein d’Exton Consulting, part of Accenture ainsi que Daniel Collignon, Directeur Général de Spirica.

Pour écouter l’épisode “Spirica”

Extraits :

« Même si les Millenials sont à l’aise avec le digital, ils valorisent fortement la place du conseiller et de l’expertise. Ils sont en demande de conseils. Ils éprouvent un besoin de réassurance et de conseil physique qui reste l’un des moyens préférés de communication avec l’assureur, malgré leur demande de diversifier les canaux d’accès à l’assurance. L’accès à de l’expertise est valorisé quel que soit le segment de Millenials, qu’ils soient Digital First, hybrides ou traditionnels. L’assurance reste une matière complexe et engageante qui mérite une pédagogie et un accès aux services. Enfin, les clients digitalisés activent davantage les canaux distants, deux fois plus que la moyenne des clients, et plaident pour des rendez-vous physiques, téléphoniques, en visio, courriels, SMS et messageries instantanées. En France, les Millenials « traditionnels » ont un besoin significatif de rencontrer un conseiller en agence et veulent tout de même un mix d’accompagnement entre digital et conseil humain. »

Jean-Louis Delpérié

Sur l’exemple du parcours de souscription via smartphone : « (…) vous le savez, en assurance-vie, avant de faire souscrire à un contrat d’assurance, en théorie le futur client doit lire plusieurs centaines de pages. Et donc dire qu’il lit plusieurs centaines de pages sur l’écran d’un PC est crédible. Dire qu’il le fait sur l’écran d’un smartphone, c’est tout autre chose. Souscrire via un smartphone nous impose de repenser l’ensemble du process, voire le produit. C’est un point qui est extrêmement important. » Daniel Collignon

Daniel Collignon

Retrouvez tous les épisodes de Money Bell sur notre page dédiée !