Retour

Episode 6 de “Money Bell” : « Les Fintechs pros »

Ecoutez le sixième épisode de Money Bell by Exton Consulting sur les Fintechs pros !

Dans cet épisode, nous nous penchons sur les Fintechs à destination des professionnels, ces nouveaux entrants qui concurrencent directement les banques traditionnelles sur ce marché. Qui sont ces nouveaux entrants ? Qu’apportent-ils de nouveau et de singulier sur le marché ? Sont-ils économiquement viables et assez solides pour durer ? Quelles sont les dernières tendances de transformation digitale du marché des services financiers pour les professionnels et entreprises ?

Pour répondre à ces questions, Frédéric Perrin, Associé d’Exton consulting spécialiste du marché bancaire des professionnels et entreprises, ex-Directeur du Développement d’une Fintech pro de 2019 à 2020 ainsi que Dimitri Gougoulis, Strategic project Manager chez Qonto, la plus célèbre des Fintechs pros en Europe. 

Pour écouter l’épisode “Fintechs pros”

Extraits :

« Aucune banque en ligne n’avait encore franchi le pas et, à mon avis, pour trois raisons principales. La première, c’est qu’une relation face-à-face semblait indispensable pour gérer le risque et la complexité des besoins de ces clients. La deuxième est la crainte de non-rentabilité d’un modèle sur cette clientèle qui génère du risque et donc des coûts. Et la troisième, c’est la contrainte de la gestion des dépôts de chèques et des dépôts d’espèces qui réclament un réseau physique. Alors, c’est donc un fait tout à fait remarquable de voir arriver une vague d’acteurs digitaux, créée par de jeunes entrepreneurs et qui relèvent le défi de pénétrer le marché des services financiers pour les pros. Et je dis une vague car on dénombre plus de 12 Fintechs apparues en France ces 5 dernières années. Et ce sont au total près de 350 000 comptes qui ont été ouverts par les professionnels dans ces établissements. »

Frédéric Perrin

« Comment on fait quelque chose de simple mais de manière très efficace, de manière claire. Et comment on passe à l’échelle. C’était surtout ça qui était compliqué parce que le faire pour 100 puis 1 000 clients, c’est relativement facile. Puis passer à l’échelle et le faire dans 4 pays et dans 5 langues, c’est ce qui a permis de faire le succès de Qonto. L’enjeu pour la suite, c’est de séduire une plus large part du marché des entreprises en continuant à étoffer notre offre en France mais aussi sur tous les autres marchés sur lesquels on investit beaucoup et on essaye d’avoir un produit qui répond au maximum aux spécificités locales en gardant un niveau équivalent au niveau du service client. »

Dimitri Gougoulis

« Il faut quand même voir que cette tendance de création de Fintechs sur le marché des pros, elle est mondiale. Et même au niveau européen, il y a une concurrence assez vive d’acteurs qui se destinent à être pan-européen dès aujourd’hui. On a des champions en France. La France est le pays qui a le plus d’acteurs sur ce marché de la Fintech pro à l’échelle européenne mais la concurrence est vive. Et pourtant, même sur le marché français, la notoriété de ces acteurs auprès du mainstream, du marché dans son ensemble reste faible. Il y a un gisement à la fois encore de clients à conquérir mais il y a un challenge marketing pour ces acteurs à passer sur le marché de masse, à dépasser les early adopters. C’est, à mon avis, le challenge d’aujourd’hui. »

Frédéric Perrin

Retrouvez tous les épisodes de Money Bell sur notre page dédiée !