Retour

Livre blanc « Conformité & métier : quel nouveau modèle de performance ? »

Maillon essentiel du métier de banque ou d’assurance, les activités de conformité n’ont jamais porté autant d’enjeux.

Loin d’être marginalisées par la crise sanitaire, elles constituent plus que jamais le rempart ultime contre le risque de non-conformité et son cortège de conséquences fâcheuses, de la réputation ternie aux amendes astronomiques.

Mais ces activités représentent  aussi une charge de plus en plus lourde pour les établissements, alors même que la crise économique les oblige à accélérer l’optimisation de leur modèle opérationnel.

Face à ce challenge, il n’y a pas d’autre choix que de transformer les activités de conformité pour les rendre plus efficaces.

A court terme, la priorité est de corriger les dysfonctionnements et les déséquilibres entre métier, encore peu mature,  et conformité, omniprésente, qui ont été générés par nécessité, pour répondre en délais très courts aux exigences des  régulateurs.

Au-delà, en mode projet, trois leviers sont particulièrement critiques :

  • La qualité et l’expérience des chefs de projets réglementaires
  • Le soin porté aux phases de cadrage et de conception
  • L’anticipation de l’accompagnement des déploiements opérationnels

A plus long terme, les leviers classiques d’optimisation peuvent être appliqués aux activités de conformité en run : force de travail, automatisation, pilotage par les données, optimisation des processus et conduite du changement. Les principaux gisements d’optimisation concernent :

  • L’automatisation des contrôles et la complémentarité niveau 1 / niveau 2
  • L’exploitation des données pour assurer l’oversight

A travers ce livre blanc, Exton partage ses convictions sur les besoins et les moyens d’optimisation des activités de conformité des établissements financiers.

Téléchargez ici notre livre blanc « Conformité & métier : quel nouveau modèle de performance ? »