Retour

Méthodologie de l’analyse Banque 2030 © Exton Consulting

Les grandes hypothèses du modèle

Le modèle est focalisé sur le marché Particulier, les PNB Professionnels et Entreprises sont stables sur la période 2017-2030.

Le modèle repose sur la bataille pour les clients Particuliers entre nouveaux acteurs et banques traditionnelles, qui s’effectue à l’occasion des mobilités bancaires chaque année. Chacun de ces clients peut transférer la totalité de sa vie bancaire ou seulement une partie (multi-bancarisation), limitant ainsi l’impact en termes de PNB. Le modèle peut donc estimer l’impact de GAFA qui rentreraient sur le marché par des offres verticales (la banque au quotidien, les crédits…) comme on le voit aujourd’hui.

Le modèle prévoit que les clients sont d’autant plus générateurs de PNB qu’ils sont âgés et qu’ils sont d’autant plus mobiles sur un plan bancaire qu’ils sont jeunes.

Le modèle intègre une réponse classique des Banques traditionnelles à l’offensive des nouveaux acteurs : réduction des effectifs, dans les limites de l’acceptation sociale (pas de licenciements secs), réduction limitée du parc d’agences, progression des frais généraux quasi-nulle. Des pertes de commissions sont également prévues dans le modèle, particulièrement en banque au quotidien mais aussi sur l’assurance-décès emprunteur et l’épargne financière.

Enfin, le modèle fonctionne sur un environnement financier stable : courbe des taux plate, marchés financiers stagnant, croissance faible, risque iso, pas d’inflation (modèle en € courants).

Pour en savoir plus : Découvrez l’intégralité de notre Lettre IFS 48