Retour

Maroc : Le mobile et les services financiers

Le bureau marocain d’Exton Consulting consacre sa première étude au thème « le mobile et les services financiers au Maroc ».

Le téléphone mobile s’est diffusé dans le monde à une vitesse vertigineuse au cours des années 2000, ainsi 4,1 milliards de personnes dans le monde possèdent un téléphone mobile. Dans les pays émergents, le taux de bancarisation est faible et les opérateurs de télécommunications ont une notoriété et une pénétration bien plus importantes que celles des banques. Sur les marchés matures, au contraire, les banques et les opérateurs de télécommunications ont des notoriétés et des capacités de distribution similaires. Dans ce contexte, le Maroc se distingue ces dernières années par une forte croissance, à la fois de son parc de mobiles et de son taux de bancarisation.

L’objectif de l’étude « le mobile et les services financiers au Maroc » est d’apporter un éclairage sur l’appétence des Marocains quant aux offres de services financiers sur mobile, et d’identifier les opportunités de développement d’offres de services financiers sur mobile : quels sont les usages des Marocains en matière de téléphonie mobile ? Quelle relation les Marocains entretiennent-ils avec leur banque ? Quels sont les acteurs les plus légitimes pour proposer des services financiers sur mobile ?