Retour

Livre blanc « LUTTE ANTI-BLANCHIMENT ET FINANCEMENT DU TERRORISME : NOUVEAUX ACTEURS ET APPROCHES DU KYC »

Les institutions financières ont fait des efforts importants ces dernières années pour adapter leurs dispositifs d’anti-blanchiment et financement du terrorisme aux évolutions successives des réglementations. Il est temps de prendre du recul pour dessiner les modèles opérationnels qui permettront de regagner en efficacité.

Même si une nouvelle réglementation a été transposée en droit français en février 2020 (5ème directive LCB-FT) et apporte son lot de vigilances additionnelles, celle-ci ouvre également la voie à des simplifications importantes et donne l’opportunité de revoir et d’optimiser les dispositifs existants, avec la mobilisation de dispositifs publics et le recours à la coopération entre acteurs.

Ces leviers d’efficacité et ces pistes d’optimisation des process KYC seront d’autant plus utiles dans un contexte post crise Covid-19.

En particulier, l’externalisation des process et le KYC partagé sont des leviers à examiner. En effet, de multiples initiatives d’externalisation ont été réalisées avec succès ces dernières années, pour traiter les entrées en relation ou les remédiations KYC, avec des gains importants (coûts opérationnels, agilité). Par ailleurs, après plusieurs années de projets, des initiatives très prometteuses de KYC partagé des personnes morales ont émergé et devraient commencer à démontrer leur potentiel dès 2020.

A travers ce livre blanc, Exton vous propose d’explorer ces opportunités et de poser les briques d’un modèle opérationnel KYC conforme, simple et efficace.

Téléchargez ici notre livre blanc « LUTTE ANTI-BLANCHIMENT ET FINANCEMENT DU TERRORISME : NOUVEAUX ACTEURS ET APPROCHES DU KYC »